Où êtes vous aujourd’hui ? Et si nous pouvions voyager là où on veut quand on veut ?

Entre la Finlande et la France…

Ces deux semaines et demi ont été mille ans. Alors que nous traversions la mer baltique, j’ai eu le temps de réfléchir sur l’ultime chance que j’ai eue de vivre en Finlande et la grande tristesse que j’ai éprouvée de dire au revoir. Et si je pouvais encore vivre avec la Finlande et mes ami.es…

Je dessinais dans notre cabine quand j’ai été appelée par l’espace négatif, encore et toujours (vous savez à quel point j’aime ce concept).

Mais l’espace négatif de quoi exactement ? Qu’est ce que j’essaie de dessiner en fait ?

La fenêtre de la cabine ? La mer par la fenêtre ? Le ciel au dessus de la mer? Les oiseaux migrateurs ou les nuages ? Les fonds sous-marins ?

L’espace négatif est une porte vers un autre monde : une porte vers le monde visuel où tout est espace, couleurs, formes, lignes…Un monde où il n’y a pas de négatif ou positif, ni bien, ni mal, ni frontières, ni nationalités, ni identités, ni ego, ni rien, juste l’univers.

Ce que j’ai vécu en Finlande est mon espace négatif et je peux y revenir quand je veux…quelle idée apaisante !

Le pouvoir de l’art, toute sorte d’art

L’art est apaisant. L’art est vital. L’art est partout pourvu qu’on veuille bien le voir.

Je voudrais partager avec vous un poème très touchant que mon amie Emma qui habite en Finlande m’a envoyé après l’une de nos conversations inspirantes. Sans surprise, nous avons parlé espace négatif et voici ce qu’elle a écrit (en anglais, pas en finnois ;)) :

The space in between (inspired by negative space)

The space in between.
Your chair and mine.
Your world and mine.
We sit by a bank,
Bathed in pink light,
Casting out to sea.

We listen,
Attending the lip lap
Of ideas, translucent,
Free.

Did you catch the space?
It flashed silver-scaled
Against the dull,
Tugging mundane.

You hold up three stalks.
Against their rigid form
We saw it huddled.
Chaos.
Expansive, flowing,
The space to breathe:
The space in between.

Merci Emma!

Je vous invite à cliquer sur la photo d’Emma pour connaître son travail. Cela vaut le détour 🙂 Emma est coach.

 

Dans deux semaines (ou encore mille ans ;)), je vais vous en dire un peu plus sur ma piste d’atterrissage en France et le changement que cela va créer pour mon travail artistique. C’est un changement très excitant en réalité !

Prenez bien soin de vous, voyagez dans l’espace négatif ou positif et restez en bonne santé.

P.S. Si vous êtes tenté.e par une courte vidéo qui illustre ce que l’on peut expérimenter quand on voyage dans le monde créatif, voici une scène extraite d’Alice au pays des merveilles…La pièce des Portes.

J’adore.